Vision 2024 d’Aude Naveilhan : Année «olympique», misons sur une course de fond plutôt que sur un sprint!

Vision 2024 d’Aude Naveilhan : Année « olympique », misons sur une course de fond plutôt que sur un sprint !

Merci Guilain de me permettre de vous partager notre vision de notre cher secteur pour 2024 ! Je profite de ce post pour souhaiter à tous les lecteurs de TH nos meilleurs vœux de santé, bonheur et réussite pour cette nouvelle année et vous invite à soutenir TH, RDV quotidien de nombreux lecteurs, cette année !

Depuis la pandémie, nous avons appris à ne plus prévoir…ou plus exactement à accepter plus sereinement que nos prévisions seront plus facilement déjouées ! Depuis déjà 2 ans, les risques économiques (inflation, baisse de pouvoir d’achat, grèves…) et politiques (guerres en Ukraine puis Israélo-Palestinienne) laissaient augurer un ralentissement du secteur du tourisme : il n’en a rien été, bien au contraire ! 2022 et 2023 ont marqué toutes 2 des records pour notre secteur, même si l’été 2023 a créé quelques déceptions chez certains hôteliers…où/quand cela s’arrêtera-t-il ? Difficile de le prédire : l’année “olympique” devrait maintenir une activité touristique intéressante sur 2024 en France.

Malgré tout, cette année 2024, ne peut se limiter aux JO notamment car leur impact sera très inégal sur l’ensemble du territoire.

De mon point de vue, pour les hôteliers la préparation de cet événement international que sont les JO doit surtout leur permettre de préparer l’ « après ».

L’ensemble des actions que les hôtels ont/auront entrepris, parfois à marche forcée, en vue de la préparation de cet évènement doit être vu comme une mise à niveau ou une manière d’atteindre plus rapidement une performance qui doit pouvoir leur être bénéfique non seulement en 2024 mais aussi et surtout après, afin d’affronter les défis futurs, certains prévisibles, d’autres non…mais en tout état de cause, d’en sortir plus forts et préparés. Avoir préparé les JO en tant qu’hôtelier ne se résume pas à avoir bien pensé sa stratégie RM, même si celle-ci est bien sûr cruciale. Les JO doivent donc être vus comme un « accélérateur » permettant aux hôteliers de profiter de cet évènement pour mettre en place les bonnes stratégies et pratiques qui, sur le long terme, leur feront gagner en rentabilité et qualité de leur produit.

Lire l’article complet sur : https://origin-journalduluxe-fr.cdn.ampproject.org/c/s/origin.journalduluxe.fr/fr/lifestyle/accor-nouveaux-hotels-de-luxe-2024/amp/