Biodiversité : les startups (aussi) se mobilisent pour la planète

Extrait de l'article du rédigé par BPI France, relayé par Stratégie Hôtel.

« La réussite économique ne saurait plus se faire aux dépens de la nature. » Publié il y a quelques jours, le Manifeste de Marseille de l’Union internationale pour la conservation de la nature ne cache pas l’urgence de mettre en place des politiques internationales ambitieuses en matière de protection de la biodiversité.  Rédigé à l’issue du Congrès mondial de la nature – organisé du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille – ce communiqué de clôture invite d’ailleurs les Etats à prendre des « changements radicaux ». Un seul chiffre suffit à prendre conscience de l’urgence environnementale : 28 % des espèces mondiales seraient aujourd’hui menacées (soit plus de 38 000 sur environ 138 000). Parmi elles : les requins, les raies ou encore les dragons de Komodo. Au-delà de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre et contre le changement climatique, l’humanité est donc aujourd’hui sommée de réduire, plus largement, les pollutions de toutes sortes et de protéger la faune et la flore sur les cinq  continents.

(…)

>>> Continuez à lire l'article complet sur BPI France