Quel projet tourisme pour nos régions ?

Extrait de l'article du rédigé par etourisme.info, relayé par Stratégie Hôtel.

Un vendredi dans un TGV

Installé depuis plusieurs mois dans le sud de la France multipliant les déplacements régionaux et les allers-retours en région parisienne, je prends un TGV vendredi dernier matin dans une gare azuréenne comme deux à trois fois par mois. Devant la gare, encore désertée en cette heure matinale par les touristes (pas de grosses valises à l’horizon, ni de groupes d’étudiants américains qui en année habituelle, se pressent sur la « French Riviera » pour participer à des initiations à la douceur de vivre européenne), deux jeunes adultes distribuaient des tracts. J’aime toujours lire cette propagande, ayant eu par le passé une vie militante et active, auprès d’un ancien ministre de l’environnement durant mes années de jeune adulte, et plus récemment d’élu municipal. Je sais qu’une partie de la vigueur de la démocratie locale s’incarne dans ces moments d’échanges spontanés. J’ai souvent souri en analysant les attitudes corporelles des passagers qui voient arriver de loin le militant convaincu, détournent leurs regards, se plongent dans une lecture précipitée de la presse locale, haussent la main pour stopper la distribution avant qu’elle n’ait eu le temps de commencer. « Pas le temps », « ne partage pas vos opinions », « vendu », « à quoi servez-vous encore ? » ai-je également entendu durant mes années d’engagement. Fort de cette expérience, je ne refuse jamais une main ou un tract tendu, j’entame une conversation, je questionne. Parce que je crois aux vertus de l’Agora et du débat, surtout lorsqu’il s’avère contradictoire. Je saisis donc le recto – verso proposé par les candidats de la liste présente ce vendredi matin, en l’occurrence celle du « Rassemblement de la gauche, des écologistes et des citoyens » pour le Canton Antibes – centre. Comme toujours en pareille occasion mes yeux ont regardé rapidement les mots clés du document. J’ai beau savoir par cœur les compétences transférées aux différentes collectivités, j’aime lire les propositions que les candidats formulent sur mes sujets de prédilection. Que dit-on d’écologie, de mobilités ? Quels sont les projets culturels ? Et naturellement de tourisme ?

(…)

>>> Continuez à lire l'article complet sur etourisme.info