Very Local Trip met un pied dans le voyage d'affaires avec “My Local Fixer”

Extrait de l'article du rédigé par TourMag, relayé par Stratégie Hôtel.

Après le loisir, Very Local Trip met un pied dans le secteur du voyage d’affaires, en proposant un nouveau service à ses partenaires tour-opérateurs. “My Local Fixer” va leur permettre de mettre en relation leurs clients qui souhaitent profiter de leur séjour pour nouer des contacts professionnels ou explorer de nouvelles opportunités de business, avec un “fixeur”, qui se veut à la fois expert de la destination, concierge et “ami local”. Maxime Besnier, le fondateur de Very Local Trip, revient sur ce nouveau concept à l’occasion du lancement de son site Internet.

Very Local Trip pousse encore un peu plus loin son concept de visites guidées personnalisées.

La société créée en 2014, et qui repose sur un réseau d'”amis locaux” dans une trentaine de destinations, travaille actuellement avec plusieurs tour-opérateurs français et belges.

Elle leur permet d’étoffer leurs programmes, notamment en Asie, mais aussi en Australie au Moyen-Orient ou en Egypte, en organisant des visites de villes sur une demi-journée ou une journée, en compagnie d’un expert de la destination, natif ou expatrié.

La plupart du temps, il n’y a même pas de programme précis, ce sont l’ami local et les voyageurs qui décident ensemble du tour, en fonction des envies des clients, de manière informelle, insolite et instructive.

Et progressivement, le concept a évolué. “La frontière entre le loisir et le voyage d’affaires est fine, et nous recevons de plus en plus de demandes qui sortent du cadre d’un tourisme de loisirs ou d’agrément”, explique Maxime Besnier, le fondateur de Very Local Trip.

De cette tendance est né en 2020 “My Local fixer”, un nouveau service, dans lequel le “fixeur” se situe à la frontière entre un expert, un concierge et un ami local.

Il peut être designer, artiste, chef d’entreprise, antiquaire, journaliste, avocat d’affaires… et va permettre aux voyageurs de profiter de leur séjour pour nouer des contacts, rencontrer des alter-egos dans leur domaine d’activité, explorer de potentielles opportunités de business ou faire quelques repérages en vue d’un projet d’expatriation.

Pour cela, My Local Fixer s’appuie sur son réseau dans 30 pays. “Nous travaillons avec des amis locaux qui ont des profils très variés, et ne sont pas forcément issus du tourisme, mais ont un super réseau, ajoute Maxime Besnier.

(…)

 

>>> Continuez à lire l'article complet sur TourMag