Hôteliers, restaurateurs, tourisme : “nous ne voulons pas mourir, mais rouvrir !” (Vidéo)

Extrait de l'article du rédigé par TourMag, relayé par Stratégie Hôtel.

Marseille rebelle, tel est l’un des slogans de la ville. En ce jeudi 26 novembre 2020, la capitale provençale a bien porté ce surnom. Dans une France confinée, des milliers de personnes sont descendues dans la rue pour protester contre l’allocution présidentielle, dont une bonne partie de professionnels du tourisme. Rencontre avec des responsables de l’UMIH très en colère…

L’histoire retiendra que ce jeudi 26 novembre 2020, l’habituel vrombissant Vieux-Port de Marseille n’a pas été bouché par une sardine, mais par les… hôteliers et restaurateurs de tout le sud de la France.

Ils étaient entre 7 000 et 8 000 selon les organiseurs, sans nul doute plusieurs milliers tant la place emblématique de la capitale provençale faisait le plein.

Treize cars de toute la région étaient attendus rien que pour l’UMIH 13.

Mais c’est tout l’écosystème qui fait le tourisme dans le Var, le Vaucluse, l’Hérault, les Alpes-Maritimes et même la Martinique qui est venu battre le pavé marseillais.

Hôteliers, restaurateurs, patrons de discothèque, boutiques de souvenirs et d’entreprises de l’événementiel ont répondu présents.

>>> Continuez à lire l'article complet sur TourMag