Etude VVF Ingénierie : Des vacances à tous prix ? Quel impact du 2e confinement

Extrait de l'article du rédigé par Tendance Hôtellerie, relayé par Stratégie Hôtel.

A l’heure où la France est dans l’incertitude face aux vacances de fin d’année, VVF Ingénierie et VVF ont interrogé les Français [1] pour savoir si ce deuxième confinement avait changé leur perception des vacances et à quoi ils seraient prêts à renoncer pour pouvoir partir.

Qu’auront-ils le plus de difficultés à accepter en cas de confinement à Noël et quelles sont leurs envies et craintes s’ils peuvent partir ?

Avez-vous peur d’être toujours / encore confinés pour les vacances de Noël / Nouvel an ?

74 % des Français ont peur d’être confinés pour les vacances de Noël/jour de l’an ce qui conduit 24% d’entre eux à abandonner l’idée de partir en vacances.

La grande majorité des Français (74%) craint d’être toujours confinée au moment des vacances. Parmi les 76 % qui déclarent avoir l’habitude de prendre des congés à cette période 24 % ont abandonné l’idée de partir et 18 % de recevoir leur famille/amis. Néanmoins 44 % restent optimistes et envisagent de réserver au dernier moment s’ils sont déconfinés.

Focus sur les moins de 34 ans :

Ils sont plus nombreux à avoir peur d’être confinés : 91 %
PNG

Pour 54 % des Français le plus difficile à accepter serait de ne pas pouvoir passer les fêtes de fin d’année avec sa famille/amis et 12 % craignent la solitude

Si le confinement perdure le point le plus difficile à vivre (54%) serait de ne pas pouvoir voir famille/amis pendant cette période. Viennent ensuite le fait de ne pas pouvoir déconnecter en partant en vacances (26%) et la perspective de solitude (12%). 8 % ont peur de ne pas pouvoir acheter leurs cadeaux de Noël.

PNG

Focus sur les moins de 34 ans :

  • 50 % estiment qu’il serait difficile de passer les fêtes de fin d’année loin de leur famille/amis
  • 45 % de ne pas pouvoir déconnecter en partant en vacances soit quasiment le double par rapport au panel global
  • La solitude ne fait peur qu’à 5 % d’entre eux et l’achat de cadeaux ne recueille aucun pourcentage.

54 % des Français comprennent que la santé prime sur les vacances

La grande majorité des Français (54%) estiment qu’il est normal d’être confinés au moment des vacances pour préserver la santé. Néanmoins, un peu plus d’un quart (27 %) jugent la mesure exagérée car adopter les gestes barrières leur permettrait de partir en vacances sans risque.

17 % déclarent que les priver de ces vacances est injustifié -dont 13% qui ont besoin de voir leur famille/amis et 4 % qui ont besoin de partir en congés).

Si la France est toujours confinée au moment des vacances de Noël/jour de l’an, vous estimez que :

PNG

Focus sur les moins de 34 ans :
  56 % estiment qu’il est normal d’être confinés au moment des vacances pour préserver la santé
  32 % trouvent la mesure exagérée car adopter les gestes barrières leur permettrait de partir en vacances sans risque.
  14 % déclarent que les priver de ces vacances est injustifié -dont 5 % qui ont besoin de voir leur famille/amis et 9 % qui ont besoin de partir en congés).

(…)

>>> Continuez à lire l'article complet sur Tendance Hôtellerie